FINE SILVER & ANTIQUES

Importante jardinière centre de table en argent par Odiot Paris

Présentée a l'Exposition Universelle de Paris 1867

 
 

PROCHAINES EXPOSITIONS

 

 

- Salon des Antiquaires de Luxembourg

   30.01 - 2.2.2020

- Salon Eurantica Bruxelles 24-29 Mars 2020 

- Salon des antiquaires Liege 14-17 Mai 2020

 

Odiot, très importante terrine en argent par Gustave Odiot vers 1879, la prise en forme de deux cerfs tenant un ecusson orné des armes des barons Hirsch timbrées d'une couronne comtale.

Cette terrine offerte le 28 Juin 1880 par Henriette  de Jonathan de Bischoffschen.

Poids total : 8306 gr

Video d'une importante jardinière en bronze argenté, oeuvre de l'orfèvre Fannière à Paris.

circa 1870

Commandé par le Prince de Hohenlohe lors de l'Exposition Universelle de 1868.

 

PRESENTATION ET HISTOIRE

Depuis ma plus tendre enfance j'ai toujours nourri une passion pour les antiquités. De ce fait, il n'est pas étonnant que le jour de mes 20 ans je créé ma société dans le commerce d'antiquités et oeuvres d'Art.

 

J'ai exposé pendant une dizaine d'année au Salon des Antiquaires de Lausanne, avec un beau succès à la clef, en parallèle j'ai également  exposé au Salon des Antiquaires de Zurich durant 3 editions.

Afin de satisfaire la demande d'une clientèle étrangère, fortunée et très exigeante, j'ai organisé et monté des expositions privées dans un Palace de St Moritz en Suisse.

Ma passion pour les objets me pousse a effectuer les recherches nécessaires pour retracer leurs provenance et en obtenir un historique complet.

 

A present je suis établi sur Paris avec comme projet celui d'exposer dans d'autres salons internationaux et faire ainsi découvrir mon goût immodéré pour la belle orfèvrerie Parisienne du 19eme siècle ainsi que celui des porcelaines de Sèvres de grande qualité. 

Détail d'un important vase couvert en argent par Odiot Paris.
Exposition Universelle de Paris 1878.
 

Enfants aux chevreaux est un Important centre de table de 12kg œuvre des Freres Fanniere, commandé au stand Fanniere en 1867 lors de l’Exposition Universelle de Paris par le Prince de Hohenlohe. Piece unique datée de 1870, avec archives des dessins préparatoires au musée d’Orsay.